Auguste Surville

___

Auguste Surville naît à Beauchêne le 25 juin 1853, « d’une famille originaire de l’ancienne généralité de Caen, qui porta le nom de « de Surville » jusq’au début du 18e.


La famille  Surville arrive à  Beauchêne  vers  1640.
Il est archéologue paléographe à la Chapelle-Biche, membre de la société historique de l’Orne et du Comité ornais des documents économiques de la Révolution.

 

Entré à l’école Normale d’Alençon en 1870, quelques mois seulement avant l’occupation de cette ville par les troupes allemandes, il en sortit 3 ans plus tard avec le n°1 de sa promotion et pourvu de brevet supérieur, diplôme que l’administration n’accordait pas facilement à cette épouse.

 

A la demande de M.Daligault, ancien directeur de cet établissement, il fut nommé instituteur à La Chapelle-biche, qui comptait alors 1000 habitants. Ainsi, placé près de sa famille, et dans la localité même où il devait contracter alliance quelques années plus tard, son parti fut vite pris d’accomplir sa carrière pédagogique dans cette modeste commune, devenu le centre de ses plus chères affections.

 

Lié à Jules Appert, de Flers, il dépouille papiers de famille, archives notariales, le chartrier du Château de Flers, aujourd’hui propriété de la ville. Il en fait une copie intégrale et classe les 254 volumes et en dresse l’inventaire qu’il publie.

Auguste Surville