La Vère (1ère catégorie)

___

A deux pas de Flers et de Condé-sur-Noireau, la Vère s'écoule dans une vallée encaissée et se faufile jusqu'à Flers qu'elle traverse discrètement...

PHOTOS
ITINÉRAIRE
Photos: 
La Vère - Parcours de pêche La Flérienne - pêche à la mouche, au leurre ou au Toc


Start:


adresse: 
La Vère
61100 Saint Georges des Groseillers

Description: 

C’est en aval de Flers que la Vère devient vraiment intéressante à pratiquer.
Sur environ 12 kilomètres, la route longe la rivière. L’accès est donc facile et les rares propriétés privées bien signalées. Tout le reste se trouve sur l’AAPPMA de la Flérienne qui adhère à l’EHGO.

 

Les conseils de notre guide :
Pour le toc : 
Une canne de 3,90m type anglaise fait parfaitement l’affaire. Prévoir des bas de ligne en 14 et 16 centième et des hameçons de taille 10 à 6 en fonction des esches. Teignes et vers de terreau font parfaitement l’affaire.

 

- Pour le leurre et le vairon 
Prévoir une canne de 2,70 à 3m en 10-30gr pour le début de saison avec un moulinet garnit en 18 centièmes. Au niveau des leurres, un assortiment de poissons nageurs suspending et coulants en 5cm dans les couleurs dorées et argentées couvre la plupart des situations. Quelques petits leurres souples de 3 à 5cm dans des tons naturels avec des têtes plombées de 2,5 à 5 gr complètent idéalement la sélection.
A partir de la fin du printemps, la pêche en remontant le cours d’eau au lancer léger et ultra léger est plus rentable. Une canne de 1,80m en 2-8gr équipé d’un moulinet en taille 1500 garnit en 14 centièmes est alors parfaite. Les leurres conseillés sont alors des cuillères en taille 0 dorées et cuivrées. Les poissons nageurs entre 3 et 5cm suspending dans les mêmes tonalités viennent compléter la sélection idéalement.

 

- Pour la mouche :
Une canne en 10 pieds soie de 4 permet d’alterner nymphe au fil et noyée en fonction des conditions. Les nymphes foncées équipées d’une bille en tungstène entre 1,8 et 2,5mm sont les plus régulière. Une petite touche de orange sur le thorax est un vrai plus. Compte tenu de la largeur de la rivière, j’utilise souvent un train de seulement 2 mouches. Seule la partie haute avec ses coups plus larges permet l’utilisation d’un train de 3 mouches.

 

Dans tous les cas, une paire de cuissardes permet de progresser dans l’eau sans problème.

Pour plus d'informations sur la pêche dans l'Orne : www.peche-orne.fr





La Vère (1ère catégorie)