L'église Saint-Jean

___

Richesse oubliée d’une ville industrielle en plein essor

PHOTOS
ITINÉRAIRE
Photos: 
Eglise Saint-Jean - Flers
Eglise Saint-Jean - Flers


Start:


adresse: 
Place Saint-Jean
61100 Flers

Description: 

L'église Saint-Jean ou l'église "du haut de la ville" montre l'essor de Flers au milieu du 19eme siècle. Elle a été construite à l'initiative du maire Louis Toussaint et du curé Jean-Baptiste Lecornu. Flers est alors en pleine expansion grâce aux usines de tissage. La ville se développe vers de nouveaux quartiers. L’église Saint-Germain est désormais trop petite. Une seconde église doit voir le jour pour accueillir les fidèles.

 

7 années de travaux
La première pierre de l’édifice est posée en 1858 selon les plans de l'architecte Victor Ruprich-Robert. Il faudra attendre 7 ans pour qu'elle ouvre ses portes en 1865.
L'église, bien qu'appelée Saint-Jean, porte le patronyme de Saint Jean-Baptiste.

 

Une architecture « métisse »
Evidemment Saint-Jean reprend  un plan relativement classique en croix latine. Son chœur est orienté vers l’Orient comme le veut la tradition catholique.
Prenez le temps de l'observer de plus prêt et vous verrez que l'édifice est un savant mélange. Regardez bien sa silhouette générale depuis le parvis, au croisement de la rue de Paris et de la rue Saint-Jean. L’église présente la particularité de posséder un portail de style néo-roman et un clocher de style néo-gothique. Elle mêle à la fois pierre de Caen (calcaire) et granit.

 

La façade de l’église est ornée des grands symboles de la religion catholique.
Le médaillon monogramme du Christ trône au-dessus du portail. Il est complété de chaque côté par le bœuf, l’ange, l’aigle et le lion. Ce sont les symboles des quatre apôtres et évangélistes : Luc, Matthieu, Jean et Marc.
Les deux portes latérales sont agrémentées de deux figuiers, l’un stérile, l’autre fertile. Il s'agit là d'un rappel de la dualité de toute vie chrétienne.

 

 

Un monument préservé à voir de l'intérieur
Prenez maintenant le temps de pénétrer à l'intérieur. La nef est agrémentée d’une voute peinte. Elle vous mène jusqu’au chœur où le Christ règne sur l’Univers et enseigne le livre de la parole de Dieu… Une iconographie inspirée de l’art byzantin. Les décors végétaux symbolisent, eux, la vie qui vient de Dieu.
Des vitraux peints racontent la vie de Saint-Jean-Baptiste (dans le chœur), de la Vierge (chapelle et transept de gauche) ainsi que les commandements de Dieu (bas-côtés). Ils ont été offerts par de riches familles flériennes du 19ème siècle. Les vitraux de l'église Saint-Jean sont signés du peintre-verrier caennais, Léon Mazuet.
Autre point important de l'édifice religieux, les orgues. Elles sont classées « Monuments historiques » et ont été créées par l’un des plus prestigieux facteurs d’orgue du 19ème siècle : Joseph Merklin. Composés de 16 jeux, comportant deux claviers de 56 notes et une pédale de 27 notes.

 

 

Coup d’œil :

En sortant de l’Eglise Saint-Jean contournez l’édifice et remontez la rue de la Planchette. Vous y découvrirez les belles demeures bourgeoises du 19ème siècle, vestiges de l’époque faste des tissages de Flers.
​Pour profiter de la découverte de la ville haute, téléchargez l’itinéraire exliqué ou demandez-le en vous rendant à l’office de tourisme.

 

 

Infos pratiques
Visites toute l’année
De 10:00 à 18:00
Renseignement auprès de l’Office de Tourisme.
Les visites sont suspendues pendant les offices religieux.





L'église Saint-Jean